Alimentation du cheval

Mon cheval lève la tête

Comment nourrir un cheval ?

L’alimentation du cheval: comment le faire ? Animal domestique apprivoisé pour diverses raisons, le cheval est un herbivore. Tout étant dans la nature, c’est-à-dire à l’état sauvage, celui-ci passe la majorité de son temps à brouter de l’herbe. Apprivoisé un cheval, c’est lui assurer une ration alimentaire de qualité, équilibrée, saine, adaptée à son âge, à sa taille, comme chez les autres types d’animaux domestiques. Évitez surtout des aliments riches en matières grasses et en acides gras.
Avoir le désir de bien nourrir votre cheval, c’est prendre en compte un certain nombre de critères. Vous devez être en mesure de choisir les aliments qui lui sont appropriés, de connaître les besoins de votre animal et aussi d’établir une ration en fonction du type de cheval et de son activité.
La ration alimentaire journalière donnée à votre cheval, doit être riche en calcium, calories.

Ces aliments doivent être capable de couvrir ses besoins nécessaires à son entretien ainsi qu’à ses activités. Prendre en compte le comportement alimentaire de votre cheval dans ses conditions de vie naturelles est un élément très important dans son alimentation. Quels sont les aliments qui sont convenable à votre cheval ?

Alimentation du cheval

Alimentation du cheval

Le lieu de vie du cheval est aussi un critère important pour son alimentation. Lorsque celui-ci vit au pré, il a une alimentation composée essentiellement d’herbe. S’agissant des chevaux hébergés dans des centres équestres, qui passent la majeure partie de leur vie au box, il a aussi une alimentation composée essentiellement d’herbe.

Pour la Nutrition de votre cheval, vous devez lui apporter du fourrage, de l’eau propre, des aliments traditionnels ainsi que des aliments industriels. A ceux-ci, vous pourrez ajouter des fruits et légumes dont il est souvent très friand. Il faut surtout éviter de donner à votre cheval des aliments trop riches en sucres.

De quoi est composée l’alimentation du cheval ?

Animal qui ne rumine pas, le cheval est différent des bovins. Il a donc un estomac relativement fragile et petit. Donc un appareils digestif fragile. De plus, il ne peut pas vomir, car certains muscles situés à l’entrée de son estomac ne lui permettent pas. Alors, c’est important de fractionner la ration journalière de votre cheval domestiqué en 3,4 ou 5 repas.

  • Des granulés de foin pour cheval

Le granulé de foin fait partir de l’alimentation du cheval. Il est un concentré de foin de qualité supérieure, qui a été mis en œuvre par compression mécanique du foin haché et dépoussiéré. Avec l’absence du chauffage, celui-ci dispose de toutes ses qualités nutritives. Les granulés de foin sont faciles à stocker et à manipuler. On une limitation des pertes de matière sèche en comparaison avec un foin classique.
C’est un foin recommandé, pour les chevaux en remplacement du foin traditionnel, pour le vieux cheval et surtout lors des problèmes de dentition, pour les chevaux souffrant d’emphysème. Ceux-ci, limitent la perte d’état général et sont aussi recommandés lors d’allergie alimentaire.

  • Du floconné pour chevaux

Composés de plusieurs ingrédients, à savoir les grains de riz, maïs concassé, granulés, grains d’avoine, brins de luzerne, le floconné qui fait partir de l’alimentation du cheval, est le must de la nourriture du cheval. Et celui-ci en est très friand. Situé entre le granulé et les grains traditionnels, il faut dire que les floconnés sont des aliments qui s’ingèrent moins vite comparés à ceux des granulés. Ceux-ci, demandent une mastication plus lente chez l’animal. Avec un transit qui favorise la production de la salive, le floconné assure une bonne digestion.

  • Des granulés de chevaux

Aliments secs, réduits en petites particules homogènes, les granulés, qui font partir de l’alimentation du cheval sont consommés par le cheval de manière rapide et produisent peu de salive. Vous pouvez donc apporter des granulés à votre cheval. Car ce sont des aliments composés de céréales, fourrage, minéraux et vitamines. Ils ne contiennent pas de poussières et ont une manipulation de distribution facile. La quantité donnée à votre animal sera fonction de son poids et de l’entraînement.
 

  • Du foin pour votre cheval

CHEVAL

Tout en diminuant les risques digestifs, le foin est un aliment qui occupe votre cheval lorsqu’il vif au box. Il mange constamment le foin, excepté lorsqu’il dort ou quand il travaille. Alors, s’il est donné de manière insuffisante celui-ci s’ennuie.
Vous devez donc apporter à votre animal un bon foin. C’est-à-dire, propre, sec, non poussiéreux et qui sent bon. La nourriture du cheval en foin par jour doit être environ 1 kg de foin pour 100 kg de poids.

  • Des grains pour chevaux

Les céréales constituent une bonne base pour l’alimentation du cheval. Composés de glucides, protéines, lipides et de sels minéraux, les protéines sont des aliments concentrés. Les céréales sont utilisées sous forme de graines entières pour nourrir les chevaux. Pour les chevaux, les céréales utilisées sont le maïs, l’orge et l’avoine.

Le plus utilisé dans l’alimentation du cheval est l’orge, car elle apporte une bonne quantité d’énergie et peu coûteuse. Grain dur, qui ne peut pas être donné à l’animal de manière brut, il demande un traitement préalable pour casser, enlever l’enveloppe et permettre à l’animal de digérer correctement.

On a l’orge aplatie pour chevaux, qui est 100% composé d’orge. Avec sa valeur énergétique, l’orge aplatie est conseillée pour un cheval « chaud ». Quant au maïs, il est aussi utilisé constamment. Il ne demande pas de traitement et se conserve facilement, comparer à l’orge et l’avoine.
Le maïs est très riche en énergie et pauvre en fibres. Il contient une bonne quantité de protéines, mais ne sont pas de très bonne qualité. L’avoine, fut la céréale le plus consommé auparavant pour l’alimentation du cheval, mais aujourd’hui il est moins utilisé.

  • Des aliments pour chevaux en vrac

Comme aliments vrac, vous avez la Condition Mix et le Vital Cube. Condition Mix est un aliment floconné pour les chevaux qui ont une activité normale. C’est l’aliment idéal pour équilibrer un cheval et lui donner une bonne santé.
Car, il est composé de vitamines, protéines, minéraux et autres nutriments. Sa distribution, faite selon le poids du cheval.

0,5 à 1 kg par 100 kg de poids vif et par jour. Il faut aussi l’adapter en fonction de la race de l’animal, de l’intensité du travail et aussi de la qualité du fourrage.
Le Vital Cube est du granulé sans avoine. Il est spécialement conçu pour les chevaux. De sport et de loisir. Nourriture de cheval composé de vitamines, minéraux et d’oligo-éléments, c’est l’aliment idéal pour les chevaux ayant une activité soutenue.

Sa distribution se faire en fonction du poids de l’animal. A raison de 0,7 à 1 kg pour 100 kg de poids vif et par jour. Il faut toujours le compléter avec du fourrage de bonne qualité et à volonté. Il en est de même pour la Condition Mix.

  • Des compléments alimentaires de chevaux

Ceux-ci, permettent de combler une carence, afin d’améliorer la performance du cheval et aussi de prévenir tout problème de santé. Les compléments alimentaires sont inclus dans l’alimentation du cheval.
Sachez que chaque équidé à ses propres besoins. Il existe une grande variété de compléments alimentaires pour les chevaux.

Ces compléments alimentaires sont utilisés pour, soigner les muscles, lutter contre les problèmes respiratoires, lutter contre les problèmes de peau ou de sabot, favoriser la digestion et aussi pour soigner les articulations.
Ils ont aussi un rôle important lors des besoins spécifiques de l’animal. Ce sont des besoins liés à sa croissance, l’équilibrage du système-immunitaire, un travail intense et à la gestation.

Alimentation d’un vieux cheval maigre

Comment longer son cheval ?

Un cheval à l’état de vieillesse, possède un certain nombre organes qui n’ont plus toutes leurs efficacités. La table dentaire de celui-ci va devenir irrégulière. Le cheval adulte va être confronté à la perte de ses dents controlatérales. Il sera donc difficile pour lui de bien mastiquer des grains ou des granulés.

Vous devez alors, lui proposer une alimentation adéquate. Vous pourrez lui donner un masch. A cela, vous pouvez intégrer du foin de luzerne. Renfermant des protéines, ces foins luzernes sont indispensables pour la régénération de ses tissus.

Fruits et légumes: les chevreaux peuvent-ils manger ? 

Pour faire plaisir à votre cheval, il est possible de lui offrir des fruits et des légumes. Ceux-ci, peuvent faciliter la digestion. Ce sont par exemple des fruits et des légumes riches en eau. Cependant, il existe des fruits et des légumes qui sont toxiques pour les chevaux. Ce sont:

  • Oignons
  • Oranges
  • Pamplemousses
  • Pêches
  • Piments
  • Poireaux
  • Pommes de terre
  • Radis
  • Raisins
  • Rhubarbe
  • Tomates
  • Brocolis
  • Cerises
  • Chou-fleur
  • Choux vert
  • Citrons
  • Clémentines
  • Glands
  • Haricots
  • Kakis
  • Mandarines