Pourquoi mon cheval boite ?   

Mon cheval lève la tête

Que faire lorsque votre cheval boite ?

 
Quand un cheval boite, il ne faut jamais le prendre à la légère, vous êtes un passionné des chevaux. Et voici de cela des semaines, des mois ou des années que vous en avez un dans votre enclos. Avec ce grand amour que vous éprouvez pour votre beau cheval, il est impossible pour vous de passer une journée sans pourtant avoir des moments de contacts avec votre animal domestique. ‘est à dire quand mon cheval boîte

Raison pour laquelle, ce matin vous vous êtes rendu auprès de votre cheval afin de votre son état de santé et aussi faire des parties d’exercices pour sa mise en forme. Que constatez-vous ? Au moment de le faire sortir de son enclos, vous constatez que celui-ci boite.
Tout inquiet de cette réaction de la part de votre cheval, vous êtes plongé dans une réflexion.  Cette inquiétude de votre part, à sa raison d’être.

Car, que cette boiterie soit impressionnante ou d’un simple gène, il ne faut pas la prendre à la légère.
Il faut dire qu’il n’est pas toujours simple et facile d’identifier l’origine d’un tel problème. Lorsque vous remarquez une telle situation chez votre cheval, le plus important c’est de réagir le plutôt possible. Pour première réaction de votre part, approchez-vous plus proche de votre cheval, vous pourrez ainsi avoir quelques idées sur l’état de votre animal.
CHEVAL

Votre cheval boite ? Ayez les bons gestes pour le soigner

Cheval boite : C’est vrai que vous n’êtes pas un vétérinaire. Face à la boiterie de votre cheval, il existe des premiers gestes de votre part. Vous devez être en mesure d’examiner soigneusement votre cheval de la tête aux pieds. Une bonne observation peut vous permettre de trouver la ou les causes de l’état de votre cheval. Voici ce qui en lieu de faire :

  • Ne paniquez pas, mais restez plutôt calme.
  • Rassurez votre cheval.

 

  • Mettez votre animal dans un endroit sécurisé.
  • Limitez les mouvements de l’animal.

 

  • Faites une vérification de ces membres s’il n’y a pas de blessures.
  • Vérifiez si n’y a pas de déformation ou de chaleur anormale d’un membre ou des pieds (entorse, œdèmes, tendinite).

 

  • Faites une inspection de la ferrure et de l’état des pieds
  • Déterminez des signes de douleurs
  • Ayez une garde sur votre animal
  • Faites appel à un vétérinaire ou un maréchal-ferrant, dans la mesure où c’est une boiterie basse et lui transmettre le maximum d’informations sur votre animal.

 

Apprenez à identifier le type de boiterie

Muscler son cheval

Nous avons plusieurs types de boiteries :

  • Les boiteries moyennes

Du boulet au genou ou du boulot au jarret, le membre peut être chaud, gonflé, déformé ou encore dur au niveau de la zone touchée. Utilisez de l’eau froide afin de décongestionner la partie. Vous pouvez aussi faire une application de cataplasme d’argile verte. Couvrez la partie soignée avec une bande sans pourtant trop serré. Si c’est une entorse, une tendinite, alors faites appel à un vétérinaire.

  • Les boiteries basses

Mon cheval boite : Les boiteries basses viennent du pied. Vous verrez que votre cheval évitera de poser le sabot par terre. Aussi, lorsque le pose, c’est un mouvement bref et il le relève. La cause de ce type de boiterie peut être un abcès, une bleime, etc. Si c’est le cas, faites appel à un maréchal-ferrant ou pareur.

  • Les boiteries hautes

Parmi ces différents types de boiteries, celles-ci sont les plus difficiles à diagnostiquer. L’animal peut faire de faux mouvements et se bloquer au niveau du scapulum (épaule), du dos ou du bassin. Le cheval compense la douleur en boitant. Vous devez alors contacter un ostéopathe équin afin de localiser le mal et faire le traitement.
Il faut dire que, quel que soit le type de boiterie que manifeste votre cheval, vous devez faire l’effort d’entrer en contact avec un vétérinaire, afin de limiter les risques. Une vérification du cadre de vie de votre animal n’en est pas exclue. Cela pourrait vous permettre de rechercher toutes traces suspectes.